Startup manifesto

Le Startup Manifesto, qu’est-ce que c’est ?

Le contexte économique et politique actuel n’est pas propice au développement des start-ups en Belgique. Pourtant, le rôle des start-ups est essentiel pour une économie saine et en croissance, que ce soit en termes de création d’emplois ou d’innovation.

Les start-ups sont d’ailleurs actuellement au cœur des préoccupations du gouvernement qui a récemment présenté un nouveau « tax shelter », un système fiscal visant à encourager les investissements dans les start-ups.

Le Startup Manifesto vise quant à lui à présenter les différents moyens et outils permettant de stimuler le développement des start-ups en Belgique. En effet, les start-ups doivent dès leur création affronter de très nombreux obstacles qui mettent un frein important à leur succès sur le moyen et le long terme. L’objectif du manifeste tel qu’il est décrit sur le site startupmanifesto.be est de développer « 10 000 startups et 100 000 emplois en 5 ans ». Il s’agit d’un projet ambitieux sur lequel nous allons nous pencher davantage.

 Le manifeste est divisé en cinq grandes parties :

La première idée évoquée consiste à donner un statut particulier aux start-ups, en attendant qu’elles atteignent un certain niveau d’efficacité et retrouvent un statut « normal ». Grâce à ce statut, leur constitution ou leur dissolution en ligne serait facilitée, des avantages fiscaux permettraient d’encourager les investissements et la taxation serait moins complexe. Le manifesto mentionne également un assouplissement potentiel au niveau de certaines procédures, afin de pouvoir embaucher ou licencier les travailleurs plus facilement. La simplification de toutes ces procédures permettrait aux start-ups de se concentrer davantage sur leur développement au lieu de consacrer un temps précieux à des démarches administratives complexes.

Le second point évoqué dans le manifeste invite principalement les entreprises, le gouvernement et les particuliers à faire davantage appel aux produits et aux services de nouvelles startups. Les avantages sont multiples notamment pour les acheteurs, car la structure de la startup permettra de fournir les services et les produits plus rapidement et à un moindre coût. La startup sera quant à elle en mesure de mieux définir la demande, tout en obtenant des revenus de manière continue, éléments particulièrement essentiels pour les entreprises qui débutent. La bureaucratie actuelle ne semble pas encourager le fait de faire appel à ce type d’entreprises, favorisant davantage les grandes entreprises.

Le document met également en évidence le manque de concepteurs et de développeurs dans le secteur informatique, ce qui a un impact néfaste sur le développement des start-ups.

Le quatrième point invite à encourager le travail des nouveaux entrepreneurs afin de stimuler le développement des start-ups. Des mentors seraient ainsi en mesure de partager leur expérience avec des start-ups de différents secteurs, permettant aux idées et aux innovations de circuler plus librement.

Enfin, le manifeste invite les Belges « à être fiers, à témoigner et à partager » ! En d’autres termes, à mieux analyser les succès et les échecs rencontrés au cours du développement des start-ups et à les partager en suscitant le débat auprès des journalistes, des entrepreneurs et des particuliers.

SOURCES :

http://startupmanifesto.be/assets/pdf/Startup_Manifesto_FR.pdf

http://startupmanifesto.be/

Voici un article pour en savoir plus sur la loi Start-up Tax Shelter.